Les sentiers aménagés de la forêt du Mont-Mouchet

Balisages

 

Vert

Sentier pédagogique jalonné de bornes explicatives (3 km)

 

Rouge/Marron

Sentier découverte sommet du Mont-Mouchet (plus 3km)

 

Livret explicatif

Livret de découverte du sentier pédagogique disponible à l'accueil du musée au tarif de 1 € ou en téléchargement ici

 

Accés libre

Toute l'année (pas d'accès voiture possible au site du Mont-Mouchet en période neigeuse)

 

Sentiers réalisés en maîtrise d'oeuvre par l'Office Nationale des Forêt

 

Pour apprendre et comprendre la forêt margeridienne

Deux sentiers à thème pour découvrir la forêt domaniale du Mont-Mouchet et les monts de la Margeride.

 

Un sentier pédagogique "les secrets de la forêt" (3 km aller/retour), jalonné de panneaux et bornes explicatifs :

  • Accès famille

  • Faible dénivelé

  • Découverte des différents milieux naturels qui composent la forêt du Mont-Mouchet : zones boisées, zones humides, zones agricoles ...

 

Un sentier plus sportif, le sentier de découverte, qui prolonge le sentier pédagogique de 3 km et permet d'accéder au sommet du Mont-Mouchet à 1497 m d'altitude :

  • Table d'orientation et vision panoramique à 360 ° sur les monts de la Margeride,

  • Pique nique possible au sommet,

  • Chaussures de marche indispensables.

 

 

La forêt domaniale du Mont-Mouchet

Histoire du boisement

La forte expansion démographique des temps modernes a abouti à la disparition de la plupart des forêts auvergnates.

 

Au XIXème siècle, la France est aux prises d'inondations et glissements de terrains meurtriers. Les pouvoirs publics prennent alors conscience de l'importance du rôle de la forêt contre l'érosion. En 1882, l'Etat promulgue une loi pour reboiser les sommets français.

 

Cette loi dite "loi sur la Restauration des Terrains de Montagne" (RTM) va s'appliquer aux crêtes de la Margeride.

 

C'est ainsi qu'en 1901, l'Etat fait l'acquisition, au Mont-Mouchet, d'un domaine agricole de 227 hectares constitués de bâtiments, taillis, prairies, landes et terres à labour qu'il va progressivement convertir en forêt. La campagne de reboisement s'étale de 1902 à 1944 et se poursuivra bien après la Seconde Guerre mondiale.

 

La forêt du Mont-Mouchet est encore aujourd'hui propriété de l'Etat français. L'Office Nationale des Forêts en assure l'entretien et la gestion.

 

Cette magnifique forêt constitue un véritable havre de paix et une source de biodiversité importante.

 

Le rôle de la forêt

Les arbres récemment installés produisent progressivement un dépot de matière organique (feuilles mortes, branches, épines...) favorable à l'installation de nouvelles espèces végétales. En se dégradant, ces masses vertes constituent un riche sol d'humus.  L'humus agit comme une éponge. En période pluvieuse, il absorbe l'eau issue des précipitations et la libère lentement en période sèche. Filtrée et purifiée par le systéme racinaires des végétaux, une partie de la masse d'eau alimente les nappes phréatiques et les cours d'eau. L'autre partie est rejetée dans l'atmosphère par évaporation ou évapotranspiration (transpiration des arbres).

© 2015 by Musée de la Résistance du Mont-Mouchet - Proudly created with Wix.com

Conseil Régional Auvergne propriétaire des bâtiments

CODURA propriétaire des collections

 

La gestion du Musée de la Résistance du Mont-Mouchet a été confiée au SMAT du Haut-Allier

Logo-Pass.jpg
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now